RBNK une perle rare parmi les FNB de banques

10-04-2021
RBNK une perle rare parmi les FNB de banques

Un RFG faible, attrait de ce fonds simple et performant

 

Un lecteur m'a récemment interrogé sur les FNB de banques à faible RFG, à savoir le FNB indiciel retour à la moyenne - banques canadiennes Hamilton (TSX: HCA) et le FNB indiciel de rendement des banques canadiennes RBC (TSX: RBNK). Il a noté que Hamilton offre une version à effet de levier 1,25x de son fonds bancaire avec un RFG de 0,65 % (TSX: HCAL). Il m'a demandé ce que je pensais de ces fonds par rapport à mes recommandations actuelles, à savoir le FINB BMO équipondéré banques (TSX: ZEB), le FNB BMO vente d'options d'achat couvertes de banques canadiennes (TSX: ZWB), et la Catégorie FNB Revenu de banques canadiennes CI (TSX: CIC).

En bref, ils sont tous bons et génèrent actuellement des rendements exceptionnels. Mais approfondissons la question.

Nous commencerons par HCA. Que signifie exactement « retour à la moyenne »? Le site Web de l'entreprise la décrit de la manière suivante :

« Le retour à la moyenne est l'un des thèmes les plus répandus dans l'investissement dans les banques canadiennes, étant donné que les différentes banques canadiennes ont eu tendance à afficher des performances similaires au fil du temps. HCA tente de tirer parti de ces tendances en rééquilibrant le portefeuille chaque mois et en investissant 80 % du portefeuille dans les 3 banques qui ont récemment sous-performé, et 20 % dans les 3 banques qui ont surperformé. »

Cela fonctionne-t-il? Oui, dans le sens où le rendement semble impressionnant. Le gain sur un an au 30 septembre était de 45,1 %. Nous n'avons pas plus d'historique sur lequel se fonder car le fonds n'a été lancé qu'en 2020.

Quant à HCAL, il n'existe que depuis octobre dernier, donc nous n'avons même pas encore un an de résultats. Il est conçu pour fournir des rendements plus élevés par effet de levier et le site Web indique que le rendement actuel est de 5,24 %. C'est impressionnant, mais nous n'avons pas assez d'historique pour savoir si c'est durable.

À titre de comparaison, si l'on examine les FNB bancaires ayant un historique plus long, le FNB BMO équipondéré banques (TSX: ZEB) a gagné 43,3 % au cours de la même période. Il affiche un taux de rendement annuel composé moyen de 11,8 % au cours de la dernière décennie.

Le FNB BMO vente d'options d'achat couvertes de banques canadiennes (TSX: ZWB) a enregistré un rendement de 34,0 % sur un an, jusqu'à la fin du mois de septembre. Il a également un historique beaucoup plus long que les entrées de Hamilton, avec un taux de rendement annuel composé moyen sur 10 ans de 9,8 %.

Le fonds de la Banque Royale présente le meilleur historique sur un an, avec un gain de 44,5 % au 30 septembre. Peu de gens le connaissent, alors voici les détails.

FNB indiciel de rendement des banques canadiennes RBC (TSX: RBNK)
Type : Fonds négocié en bourse (FNB)
Cours actuel : 24,82 $ (1er octobre 2021)
Versement annuel : 0,86 $
Risque : Modéré

Le titre : Ce FNB investit dans un portefeuille constitué des six plus grandes banques canadiennes. Il n'a pas d'autres caractéristiques, comme la vente d'options d'achat couvertes ou l'effet de levier.

Pourquoi il nous plaît : Sa performance. Le fonds a produit d'excellents résultats sur tous les horizons temporels depuis son lancement en 2017. De plus, nous nous attendons à un grand bond des dividendes lorsque le Bureau du surintendant des institutions financières lèvera l'interdiction d'augmentation qu'il a imposée au début de la pandémie.

Portefeuille : La stratégie d'investissement consiste à investir dans les titres constitutifs de l'indice Solactive Canada Bank Yield Index dans une proportion sensiblement identique à celle qu'ils reflètent dans l'indice.

La répartition pourrait surprendre de nombreux lecteurs. Environ un quart du portefeuille (25,1 %) est composé de la Banque de Nouvelle-Écosse, qui réalise la plus faible performance parmi les six grandes banques ces dernières années. Presque le même pourcentage (24,8 %) est investi dans la CIBC, de sorte qu'ensemble, ces deux banques représentent près de la moitié de l'actif du fonds.

Le reste du portefeuille est composé de la Banque de Montréal (16,8 %), de la Banque TD (16,7 %), de la Banque Royale (8,4 %) et de la Banque Nationale (8,3 %). Ce n'est pas le genre de répartition auquel la plupart des gens s'attendent, mais cela fonctionne.

Risques : Les actions bancaires ont fortement progressé ces derniers mois, à mesure que l'économie se redresse et que les taux d'intérêt commerciaux augmentent. Cette tendance pourrait s'inverser si une nouvelle variante du coronavirus se développait et était capable de passer au travers des vaccins existants, forçant ainsi de nouveaux confinements économiques. Cela ralentirait alors la croissance économique et inverserait probablement la tendance des taux, deux mauvaises nouvelles pour les banques.

Mesures clés : Le fonds a été lancé en octobre 2017 et est assez petit par rapport à ses pairs de BMO, avec seulement 174 millions de dollars d'actifs sous gestion. En comparaison, ZEB a 2,1 milliards de dollars d'actifs et ZWB 2,3 milliards.

Le taux de rendement composé annuel moyen sur trois ans de RBNK est supérieur à celui de ses concurrents de la BMO, soit 10,8 % au 30 septembre, contre 10,6 % pour ZEB et un peu plus de 7,9 % pour ZWB. Le faible RFG de 0,33 % contribue à sa performance supérieure.

Politique de distribution : Le fonds effectue des distributions mensuelles d'environ 0,07 $ par unité. Le montant varie légèrement d'un mois à l'autre.

Incidences fiscales : La plupart des distributions (90 % en 2020) sont reçues sous forme de dividendes et sont admissibles au crédit d'impôt pour dividendes dans les comptes non enregistrés. Le reste est reçu sous forme de gains en capital ou de remboursement de capital.

À qui s'adresse-t-il : À qui s'adresse-t-il? C'est un bon choix pour ceux qui veulent consacrer une partie de leur portefeuille au secteur bancaire canadien mais qui ne veulent pas prendre de décisions sur les actions à acheter.

Comment l'acheter : Le volume des transactions peut être faible (parfois moins de 10 000 unités par jour), alors passez un ordre à cours limité et soyez prudent.

En résumé : C’est ce qu'on appelle une perle rare! La plupart des investisseurs n'ont pas encore découvert ce fonds. Toutes les banques canadiennes affichent de bons rendements, mais en fin de compte, si vous ne devez en choisir qu'un, optez pour RBNK. Prenez conseil auprès de votre conseiller financier avant d'investir pour vous assurer que ce FNB correspond à votre tolérance au risque et à votre stratégie de répartition des actifs.

M. Gordon Pape fait partie des experts en investissement et des commentateurs de finances personnelles les plus connus du Canada. Il est l'éditeur des bulletins d'information The Internet Wealth Builder et The Income Investor qui sont disponibles à travers le site Web Building Wealth.

Suivez Gordon Pape sur Twitter à l'adresse https://twitter.com/GPUpdates et sur Facebook à l'adresse www.facebook.com/GordonPapeMoney.

Remarques et clauses de non-responsabilité

© 2021 par Forum des Fonds. Tous droits réservés. Ce qui précède est à des fins d'information générale uniquement et n'engage que l'opinion de l'auteur. Les titres mentionnés présentent un risque de perte et aucune garantie de performance n'est établie ou implicite. Ces informations ne visent pas à fournir des conseils personnalisés spécifiques, y compris, mais sans s’y limiter, des conseils en placement, financiers, juridiques, comptables ou fiscaux. Demandez toujours conseil à votre propre conseiller financier avant de prendre des décisions en matière d'investissement.