Prenez le contrôle de vos dettes

07-28-2021
Prenez le contrôle de vos dettes

Quelques conseils pour sortir de route de la dette

 

Les Canadiens s'endettent à un rythme effréné. La surchauffe du marché immobilier depuis le début de l'année, combinée à l'utilisation des cartes de crédit induite par la pandémie, a fait grimper le ratio dette/revenu des ménages à 172,3 % au premier trimestre de l'année, selon Statistique Canada. Cela signifie que les Canadiens avaient une dette de 1,72 $ pour chaque dollar de revenu disponible des ménages. Cela place de nombreux Canadiens sur la voie de l'endettement. Mais il existe certaines stratégies pour échapper à ce destin.

Pour de nombreuses personnes, les cartes de crédit sont les principales coupables. Si vous vous retrouvez à vivre d'un chèque de paye à l'autre, essayez de déterminer ce pour quoi vous utilisez vos cartes de crédit. Plusieurs gros achats ponctuels, comme des appareils électroménagers ou des rénovations résidentielles, peuvent rapidement alourdir le fardeau de la dette. Vous pouvez gérer cela grâce à un plan d’épargne rigoureux, ou un transfert de solde sur une marge de crédit personnelle ou un prêt personnel à court terme pour lequel le taux d’intérêt est beaucoup plus bas.

Comment payer vos soldes de cartes de crédit

Le remboursement de gros soldes de cartes de crédit peut s'apparenter à une tâche insurmontable. Mais après que vous avez freiné vos mauvaises habitudes d'emprunt et que vous avez libéré des fonds supplémentaires pour le mois, il existe quelques stratégies que vous pouvez employer pour commencer à faire descendre votre montagne de dettes.

1. Paiement minimum. Payer au moins le paiement mensuel minimum sur chaque carte. Payez davantage au moins sur une carte avec le taux d’intérêt le plus élevé.

2. Transfert de solde. Un transfert de solde à 0 % sur une autre carte de crédit dans le cadre d'une promotion limitée dans le temps peut vous donner une marge de manœuvre pouvant aller jusqu'à six mois sans intérêt.

3. Passez à une carte premium. Si vous êtes admissible, vous pouvez transférer votre solde vers une carte de crédit haut de gamme, dont le taux d'intérêt peut être inférieur de moitié à celui d'une carte ordinaire. Vous paierez des frais annuels, mais ils seront compensés par les économies réalisées sur les paiements d'intérêts composés.

4. Ligne de crédit. Les taux d'intérêt sur les lignes de crédit sont considérablement plus bas que ceux des cartes de crédit, de sorte que le remboursement du solde de votre carte de crédit avec une ligne de crédit peut être judicieux. Mais assurez-vous de payer au moins le montant minimum prévu, de préférence plus, chaque mois.

5. Prêt personnel. Une autre option serait de contracter un emprunt personnel à un taux d’intérêt moins élevé pour rembourser des emprunts à taux plus élevé. Le responsable des prêts de votre banque peut établir un calendrier de paiement adapté à votre budget.

Gérer la dette hypothécaire

Il y a quelques autres principes à retenir lorsque vous vous aventurez dans le marché hypothécaire.

Premièrement, versez la mise de fonds le plus important possible. Essayez au moins d'égaler ou de dépasser le seuil de 20 %, au-delà duquel l'assurance hypothécaire n'est pas nécessaire. Vous aurez plus de chance de réussir la simulation de crise.

Ensuite, négociez toujours le taux d'intérêt le plus bas que vous pouvez obtenir. Cela vaut même la peine d'essayer de négocier avec les grandes banques si vous représentez un bon risque et si vous disposez d'une mise de fonds importante. Envisagez les hypothèques à taux variable, qui affichent habituellement des taux qui sont un demi-point de pourcentage inférieurs aux hypothèques à taux fixe, mais seulement si vous disposez d'un flux de trésorerie mensuel qui vous permettra de tolérer une soudaine augmentation des taux.

Essayez de réduire la période d'amortissement autant que possible. Et oui; plus la période d'amortissement sera longue, moins vos versements mensuels seront élevés, mais plus le total des intérêts payés sera élevé. Réduisez l'amortissement même si ce n'est que d'une année pour commencer. Et continuez à le réduire à la fin de chaque terme au moment du renouvellement, tout en maintenant ou augmentant votre paiement mensuel.

Profitez de vos privilèges de paiement anticipé. Si vous avez la possibilité de rembourser une somme forfaitaire du montant principal sans pénalité chaque année, faites-le! Cela réduit immédiatement votre montant principal, et les coûts liés aux intérêts baissent de manière significative au fil du temps. Aussi, faites des versements hebdomadaires ou par intervalles de deux semaines au lieu de paiements mensuels. Cela peut également vous permettre de réaliser d'importantes économies sur les intérêts avec le temps.

Demandez de l'aide

Le stress lié à l'endettement peut être débilitant. Pour éviter les surprises, les déceptions et les pressions supplémentaires, consultez votre conseiller financier (un conseiller à honoraires libres ou le planificateur financier de votre banque locale) au sujet de vos problèmes de dettes. Il sera en mesure de vous donner de bons conseils sur la manière de sortir du gouffre de l'endettement et d'éviter de s'y enfoncer.

Mme Robyn Thompson, CFP, CIM, FCSI, est la fondatrice de Castlemark Wealth Management, une société de services financiers spécialisée dans la gestion de patrimoine pour les personnes et les familles nanties. Pour une consultation de planification individuelle, veuillez la contacter par téléphone au 416-828-7159 ou par courriel à rthompson@castlemarkwealth.com.

Remarques et clauses de non-responsabilité

© 2021 par Forum des Fonds. Tous droits réservés. La reproduction en tout ou en partie, par quelque moyen que ce soit sans une permission écrite au préalable, est interdite.

Ce qui précède est à des fins d'information générale uniquement et n'engage que l'opinion de l'auteur. Les titres mentionnés sont à titre indicatif et peuvent comporter des risques de perte. Aucune garantie de rendement n'est établie ou implicite. Ces informations ne visent pas à fournir des conseils personnalisés spécifiques, y compris, mais sans s’y limiter, les conseils en placement, financiers, juridiques, comptables ou fiscaux. Veuillez contacter l'auteur de l'article si vous souhaitez discuter de circonstances particulières.