Est-ce que votre argent est en sécurité?

08-19-2022
Est-ce que votre argent est en sécurité?

L'assurance commence et s'arrête avec les dépôts en espèces

 

Les nouveaux investisseurs me demandent souvent si l'argent qu'ils placent dans un fonds commun de placement, un fonds négocié en bourse ou des actions d'une société négociée en bourse est "protégé" contre les pertes. La réponse est "non". Il y a très peu de garanties quelles qu'elles soient sur le marché. Il existe seulement des niveaux de risque, c'est-à-dire la probabilité plus ou moins grande de perdre de l'argent sur un actif particulier. En revanche, il existe un actif qui offre certains types de protection ou de garanties contre les pertes, en fonction de l'endroit où vous le placer: les liquidités.

Assurance-dépôts

L'argent que vous déposer dans l'une des banques à charte du Canada est protégé contre le risque de perte. La Société d'assurance-dépôts du Canada (SADC) assure les dépôts admissibles détenus dans ses institutions financières membres contre les pertes en cas de faillite de l'institution. L'assurance couvre les dépôts admissibles jusqu'à 100 000 $ (capital et intérêts confondus) par déposant. Vous n'avez pas besoin de faire une demande - vos dépôts sont automatiquement couverts. Les comptes d'épargne, les comptes de chèques et les dépôts à terme (par exemple, les CPG) d'une durée maximale de cinq ans et ne dépassant pas 100 000 $ sont couverts.

Seuls les dépôts en espèces sont couverts. Les placements effectués auprès de votre banque, comme les fonds communs de placement, les FNB, les actions, les obligations d'État, les billets, les bons du Trésor, les débentures, etc. ne sont pas couverts. Les actifs détenus dans un REER, un CELI ou tout autre régime ou compte enregistré ne sont pas couverts non plus.

The Les seules garanties de placement possibles pour les actifs détenus dans un REER ou un CELI sont celles qui bénéficient d'un certain type d'assurance ou de garantie interne propre à ce produit. Par exemple, les fonds distincts et les billets à capital protégé peuvent offrir certains types de garanties de capital offertes par l'émetteur du placement et non par un organisme gouvernemental comme la SADC.

Certificats de Placement Garantis

Les certificats de placement garanti (CPG) sont un peu différents. Il ne s'agit pas vraiment d'un dépôt liquide comme un compte d'épargne ou un compte de chèques, mais d'un type de dépôt immobilisé, dont le principal (mais pas les intérêts) est couvert par la SADC ou, dans le cas des CPG des caisses populaires, par un équivalent provincial, à hauteur de 100 000 $ par institution. Vérifiez les conditions de votre CPG éventuel pour déterminer votre couverture spécifique.

En échange du fait que vous confiez votre argent à l'institution financière pour une durée fixe, les CPG offrent un taux légèrement supérieur à celui que vous obtenez avec un compte d'épargne, un fonds du marché monétaire ou un bon du Trésor à court terme. La durée des CPG varie de six mois à dix ans, la durée de cinq ans étant la plus prisée, et de plus en plus à mesure que les taux d'intérêt augmentent. Votre argent est bloqué jusqu'à son échéance, et vous devrez payer une pénalité si vous décidez de le retirer plus tôt.

Certaines institutions financières offrent des CPG dits "rachetables" (c'est-à-dire encaissables sans pénalité). Toutefois, ces CPG ont pour contrepartie un taux annuel garanti beaucoup plus bas que celui de la version non rachetable.

On peut vous proposer un CPG " lié au marché ", dont le taux de rendement varie en fonction d'un indice boursier, comme l'indice S&P/TSX 60 ou l'indice composé S&P 500. Les intérêts sont généralement payés à l'échéance. Si vous compter sur un revenu régulier provenant de ces CPG, il faut choisir un autre outil.

Malgré la protection du capital du CPG, à l'échéance, vous pouvez également recevoir une somme forfaitaire si le rendement du marché a été bon, ou vous pouvez recevoir une somme insignifiante - ou pire encore, rien du tout - si le marché a sous-performé ou s'est effondré. Ce type de CPG présente de nombreux inconvénients et constitue un véritable pari à haut risque sur la hausse du marché boursier dans l'avenir. La plupart des conseillers se tiennent à l'écart de ce genre de produits, qu'ils considèrent comme n'étant ni du vent ni du feu, mais comme une combinaison affreuse des pires caractéristiques des deux.

La recherche de garanties ou d'assurances sur les actifs d'investissement est une erreur commune que commettent de nombreux nouveaux investisseurs. Elles n'existent que dans les dépôts en espèces à rendement faible ou nul assurés par une agence du gouvernement ou sont trop chères si elles sont offertes par une institution financière. Il est plus pratique d'élaborer un plan financier qui comprend un portefeuille d'investissement diversifié adapté à vos objectifs financiers et à votre tolérance au risque - un portefeuille qui peut atténuer les inévitables périodes de volatilité qui affectent les marchés et qui permet de créer progressivement de la richesse à long terme.

Mme Robyn Thompson, CFP, CIM, FCSI, est la fondatrice de Castlemark Wealth Management, une société de services financiers spécialisée dans la gestion de patrimoine pour les personnes et les familles nanties. Pour une consultation de planification individuelle, veuillez la contacter par téléphone au 416-828-7159 ou par courriel à rthompson@castlemarkwealth.com.

Remarques et clauses de non-responsabilité

Contenu protégé par le droits d'auteur © 2022 par Robyn K. Thompson. Tous droits réservés. La reproduction en tout ou en partie, par quelque moyen que ce soit sans une permission écrite au préalable, est interdite.

Ce qui précède est à des fins d'information générale uniquement et n'engage que l'opinion de l'auteur. Les titres mentionnés sont à titre indicatif et peuvent comporter des risques de perte. Aucune garantie de rendement n'est établie ou implicite. Ces informations ne visent pas à fournir des conseils personnalisés spécifiques, y compris, mais sans s’y limiter, les conseils en placement, financiers, juridiques, comptables ou fiscaux. Veuillez contacter l'auteur de l'article si vous souhaitez discuter de circonstances particulières.