Littératie financière : Budgétiser

11-15-2019
Littératie financière : Budgétiser

Votre latté quotidien pourrait cacher une grosse récompense

 

Comme c'est le mois de la littératie financière et que le thème est « Prenez vos finances en main! », je souhaite aborder le fondement même de la littératie financière, la pierre angulaire d'une gestion financière réussie : le budget. Je peux déjà voir des yeux se voiler, mais avant de cliquer sur une autre page plus intéressante ou sur une vidéo de chat marrante, laissez-moi plutôt vous parler des lattés.

La question ne se pose pas, nous adorons nos lattés. Ils ont fait de Starbucks l'une des chaînes de café les plus prospères au monde. Mais pour ce délicieux goût paradisiaque de café crémeux et mousseux, vous payez... combien? Pour la plupart, nous ne le savons même pas et nous ne pourrions répondre à cette question. Cela coûte à peu près quatre dollars cinquante pour un « tall ». Deux misérables pièces de deux dollars et deux pièces de vingt-cinq cents. Cela ne semble pas être grand-chose n'est-ce pas ? Ajoutez une délicieuse petite collation, un biscotti peut-être, et vous montez à presque six dollars. Faites cela tous les jours, et vous aurez dépensé environ 30 $ pour cette « petite » gâterie chaque semaine. Cela correspond à 1 560 $ par an.

Si vous achetez votre repas à l'extérieur plutôt que de l'apporter, vous payez en moyenne 10 $ par jour. Manger trois fois par semaine à l'extérieur vous coûte 1 500 $ par an. Ajoutez les 1 560 $ par an pour ces lattés, et vous atteignez 3 060 $ par an. Cela représente 255 $ par mois.

Alors voilà une idée. Renoncez aux lattés pendant un an. Apportez votre repas plus souvent. Épargnez ces 255 $ par mois dans un compte d'épargne à taux bonifié – et n'y touchez pas pendant 19 mois. Par la suite, avec quelques intérêts accumulés, vous aurez économisé plus de 5 000 $.

Et puis quoi? Si vous êtes jeune (et Starbucks s'adresse principalement aux jeunes intrépides), vous avez un long horizon de placement devant vous. Beaucoup de temps pour construire ce pécule. Alors avec l'argent que vous auriez dépensé pour engloutir des lattés Starbucks et aller chercher votre repas-minute quotidien, vous pouvez ouvrir un compte de placement.

Bon, la question à un million de dollars : Quel type de compte de placement? La chose la plus simple à utiliser comme illustration est un fonds commun d'actions ultra performant. Et croyez-le ou non, cela existe. Sur une période de 15 ans se terminant le 30 septembre 2019, un des meilleurs fonds de la catégorie Actions canadiennes avait généré un rendement annuel composé moyen de 10,5 %. Alors supposons que vous placez 5 000 $ dans un fonds comme celui-ci et que vous continuez à verser 255 $ par mois. Si vous avez 25 ou 30 ans, après 25 ans, cet argent se sera transformé en un montant de 403 000 $! Bien sûr, ce genre de rendement peut et va fluctuer. Mais le montant s’élèvera tout de même à une somme considérable, qui se situera dans les six chiffres.

Vous n'avez rien fait, excepté renoncer à ces lattés coûteux et ces repas gras – ainsi qu'aux graisses et calories qui vont avec! Et souvenez-vous, la plupart d'entre nous continuons à travailler au cours de nos carrières. Nos revenus augmentent. Nous nous marrions. Nous cotisons aux régimes des employeurs. Notre richesse augmente. Mais ce latté à 400 000 $ représente votre petit bonus lorsque vous êtes prêts à prendre votre retraite, Sans compter tous les autres régimes, biens immobiliers et actifs que vous accumulez au cours de votre vie.

Alors quel est le rapport avec un budget?

Ce qu'est vraiment un budget.

Beaucoup trop de gens voient le budget comme une restriction de leurs activités ou de leur style de vie et évitent alors d'en établir un. Après tout, qui voudrait renoncer à ce latté à la citrouille épicée pour toujours? En réalité, vous n'aurez peut-être pas à le faire. Le budget est plus une vue d'ensemble de vos revenus et dépenses qui peut mettre en lumière des facteurs de troubles potentiels, et vous aider à éviter des difficultés financières.

Il faut commencer par essayer de savoir où va votre argent. Déterminez à combien s'élève votre revenu. À défaut – lisez vos relevés bancaires. Documentez vos découvertes. Ensuite, peut-être encore une fois en consultant vos relevés bancaires, déterminez combien de dettes vous avez remboursées au cours de l'année  passée. Les hypothèques et les dettes de cartes de crédit sont les éléments les plus importants à identifier. Vous pouvez à présent documenter vos économies exactes, et les réserver pour un placement à long terme.

Maintenant rassemblez toutes ces informations. Prenez votre revenu total et déduisez-y le montant que vous avez économisé, le montant payé en impôts et le montant réservé pour un placement à long terme. Le chiffre qui vous reste est le montant que vous avez dépensé sur l'année passée. Il ne fait aucun doute qu'il s'agit de ce que vous dépensez. Vous pourriez avoir besoin de décortiquer cela un peu plus, s'il se trouve que vous dépensez plus que ce que vous gagnez.

Les véhicules et les cartes de crédit sont les deux pompes à sous les plus courantes. Le plus important à l'heure actuelle est d’identifier ce qui pose problème. Au-delà des cartes de crédit et des voitures – nous semblons tous avoir un ou deux domaines dans notre vie où nous dépensons à outrance. Ce n'est pas grave – c'est votre choix. Cependant vous devez être conscient des domaines où vous « dépensez excessivement », et décider si vous en obtenez réellement pour votre argent. L'Agence de la consommation en matière financière du Canada possède une calculatrice budgétaire pratique sur son site Web pour vous aider à démarrer.

Vous achetez un latté ou deux tous les jours? Réfléchissez-y. Faites-vous plaisir peut-être une ou deux fois par semaine, et optez pour une tisane rafraîchissante le reste du temps. Puis investissez ce que vous économisez. Et si vous avez déjà plus de 100 000 $ d'actifs à investir, pour l'amour du ciel, ne laissez pas cet argent dormir!

Ce mois-ci, assurez-vous de lire nos articles précédents sur la littératie financière :

* Littératie financière : Dette
* Littératie financière : Synchronisation du marché

Mme Robyn Thompson, CFP, CIM, FCSI, est la fondatrice de Castlemark Wealth Management, une société de services financiers spécialisée dans la gestion de patrimoine pour les personnes et les familles nanties. Pour une consultation de planification individuelle, veuillez la contacter par téléphone au 416-828-7159 ou par courriel à rthompson@castlemarkwealth.com.

Remarques et clauses de non-responsabilité

© 2019 par Forum des Fonds. Tous droits réservés. La reproduction en tout ou en partie, par quelque moyen que ce soit sans une permission écrite au préalable, est interdite.

Ce qui précède est à des fins d'information générale uniquement et n'engage que l'opinion de l'auteur. Les titres mentionnés sont à titre indicatif et peuvent comporter des risques de perte. Aucune garantie de rendement n'est établie ou implicite. Ces informations ne visent pas à fournir des conseils personnalisés spécifiques, y compris, mais sans s’y limiter, les conseils en placement, financiers, juridiques, comptables ou fiscaux. Veuillez contacter l'auteur de l'article si vous souhaitez discuter de circonstances particulières.